Chaussures et fétichisme: les fétichistes célèbres.

 

chaussure fétichiste

Vintage shoes.

Une vieille photo de vintage shoes. Mais pas de vintage shoes normales.

Des chaussures pour les fétichistes. Alors bon, comme je ne suis pas fétichiste, je ne comprends pas bien la fascination des talons si vertigineux.

 Nicolas-Edme Rétif (23 octobre 1734 – 2 février 1806) a écrit son attirance pour les chaussures féminines dans son roman, intitulé Le pied de Fanchette, paru en 1763.

Moins littéraire le tueur en série, Jerry Brudos, qui dans les années 60 amputait les pieds de ses victimes et les gardait en tant que trophées dans le garage de sa maison à Salem.

J’ai lu via Wikipédia qu’en 2006 James Lloyd est arrêté 20 ans après son premier crime. Il violait ses victimes et les dépouillait de leurs chaussures. On a retrouvé chez lui environ 200 paires de chaussures qu’il gardait en guise de trophées.

Sinon le peintre qui a mis le mieux en valeur des chaussures très sexy c’est Allen Jones.

La preuve ci-dessous.

Allen Jones

Allen Jones.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s